3 - Les gestionnaires : agir seul ou en commun vers des objectifs partagés

mise à jour: 07/07/2014
Ville de Marseille

La principale particularité de la mer est le caractère dynamique de ses écosystèmes et des activités. Elle nécessite, de la part des gestionnaires, d’adopter une gestion de leur AMP réfléchie, à l’échelle locale mais également au-delà.

Les principes d’un réseau complet et cohérent et les modalités d’un réseau bien géré sont posés dans la stratégie nationale de création des AMP :

• La représentativité du réseau d’AMP doit permettre d’assurer une prise en compte suffisante des enjeux, des espèces ou les habitats protégés et ceci de manière significative.

• La cohérence du réseau doit permettre d’assurer les relations écologiques (fonctionnelles) nécessaires pour remplir l’objectif de protection et qui nécessitent une intervention simultanée en plusieurs lieux. Par exemple, les étapes migratoires, les complémentarités écologiques entre zones de gagnage et zones de repos, ou encore les différents habitats accueillant les stades de développement successifs des organismes marins.

• Le concept de réseau d’AMP vise alors à dépasser le cas individuel local et à adopter une gestion des différents enjeux au bon niveau

Table des matières