2 - La gouvernance : politiques et enjeux de protection interconnectés

mise à jour: 01/04/2014
Ville de Marseille

 

« La mer est un espace de rigueur et de liberté. »   Victor Hugo

 

Au-delà de l’intérêt local, une aire marine protégée joue un rôle au niveau régional, national et international (effet «réserve», zone de migration des oiseaux, frayère, etc.). Le programme international sur les aires marines protégées adopté par la France dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique (CDB) fait, à ce titre, référence à la constitution de réseaux nationaux et régionaux cohérents, représentatifs et bien gérés.

Pour être pertinent, le réseau d’aires marines protégées doit pouvoir répondre aux besoins (écologiques et socio-économiques) de différentes échelles d’analyse (internationale, nationale, régionale, locale) qui ont toutes leur légitimité. La coordination des différents niveaux décisionnels est donc un préalable. Les différentes échelles doivent être prises en compte avec un objectif commun et partagé pour la protection du milieu marin. Les niveaux de décisions doivent pouvoir interagir entre eux pour que les choix faits puissent être cohérents du plus haut niveau au plus petit, ce qui nécessite la prise en compte de chaque enjeux à tous les niveaux décisionnels.

Table des matières