4.2.1 - Expérience : Métropole et Outre-Mer

 

MÉTROPOLE ET OUTRE-MER
Un réseau national d’AMP : le Forum des gestionnaires d’aires marines protégées

En 2001, est créé un réseau d’AMP par les gestionnaires, pour les gestionnaires : le Forum des AMP est né.
Pourquoi ?
Rassembler les gestionnaires et porteurs de projet d’AMP pour mieux se connaître, échanger sur les expériences de terrain, partager les difficultés et les solutions.
Qui sont-ils ?
Métropolitains et ultramarins, établissements publics, associations, collectivités territoriales, syndicats mixtes, etc. Tous les statuts sont représentés, ainsi que les différentes fonctions occupées dans les organismes de gestion (directeurs, conservateurs, chargés de mission, agents de terrain). Comment ?
Chaque année, tous les membres se réunissent lors d’une grande rencontre annuelle. Les reste du temps, des groupes de travail se constituent autour de thématiques ou besoins précis, le site internet dédié au réseau contient également un espace de travail collaboratif et un espace de disucssion. Combien ?
En 2013, le réseau comptait 59 AMP membres (signataires ou en cours de signature de la Charte d’adhésion).

« Notre île de Moorea est la toute première de Polynésie française à s’être dotée d’un PGEM, plan de gestion de l’espace maritime. Pourtant, malgré une réputation mondiale et des efforts de balisage et d’information de la part de quelques services du territoire, très peu de moyens humains ont été affectés aux tâches de coordination, administration, surveillance et médiation, et c’est une toute petite association de bénévoles qui fait office de gestionnaire, dont les membres n’avaient aucune connaissance pratique ni théorique. Le Forum des AMP s’est révélé une mine d’or pour la compréhension des enjeux et mécanismes locaux et internationaux relatifs à la gestion et la protection marine. A travers ses ateliers techniques, ses documents et surtout ses chaleureuses rencontres humaines, le Forum nous a offert l’expérience et la connaissance dont nous manquions pour les appliquer à la toute jeune gestion de notre lagon, nous aidant à définir nos objectifs et plans d’actions ».

Dominique Leoture, Association PGEM Moorea

 

Table des matières