3.5.2 - Expérience : Atlantique-Manche

 

ATLANTIQUE-MANCHE
Mise en place d’un réseau de compétence technique pour la plongée professionnelle

De 2007 à 2009, une convention entre l’Agence des aires marines protégées, le SyMEL, la Ligue pour la protection des oiseaux, et le syndicat mixte Littoral Normand, a permis de mettre en place d’un réseau de compétence technique pour la plongée professionnelle. Elle avait pour objectif de définir un programme de plongées d’inventaire et de suivis scientifiques entre le Parc naturel marin d’Iroise, la Réserve naturelle nationale des Sept-Îles et l’archipel de Chausey. Les plongées professionnelles nécessitant au minimum 4 plongeurs, les AMP disposent rarement des moyens humains 

suffisant pour une mise en oeuvre  technique. Cette convention permettait donc un échange de plongeurs professionnels (trop peu nombreux alors) entre AMP d’un même secteur. La mise en oeuvre concrète a soulevé quelques difficultés d’organisation.
Cependant, les exemples de mutualisation des moyens humains comme les plongeurs professionnels ou les exemples d’association entre AMP, pour permettre de soutenir et de rendre possible des actions, se multiplient.

Pascal Provost, conservateur de la Réserve naturelle nationale des 7 îles.

 

Table des matières